Billets de femmessolidaires

Pauvreté - Précarité: encore et toujours, hélas!

 Photo CARE FRANCE

Félicitations!

Toutes nos félicitations à la nouvelle championne du monde de cyclisme sur route!

Lire la suite

Bulletin septembre/octobre 2014

Bonne lecture!

Bulletin 21bulletin-21.doc

Accompagnement des enfants exposés aux violences conjugales

Une belle et encourageante initiative dont nous nous félicitons en souhaitant qu'elle soit reprise dans tous les départements français

 

Signature du protocole d'accompagnement des enfants exposés aux violences conjugales, dans le cadre du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) de Sénart

 

 

 

Signature du protocole d'accompagnement des enfants exposés aux violences conjugales.

La violence conjugale est un phénomène de société qui touche un foyer sur dix.

Il est aujourd’hui reconnu que les violences conjugales ont un impact notable sur le développement physique et psychique des enfants qui y sont exposés.

C’est dans l’objectif de briser la loi du silence et d’accompagner ces enfants que la préfète de Seine-et-Marne, représentée par Pierre-Emmanuel Portheret, directeur de cabinet, Bruno Dalles, procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Melun et Stéphane Régis, président de l’association Solidarité Femmes / Le Relais 77 ont signé le protocole d’accompagnement des enfants exposés aux violences conjugales, le lundi 7 juillet 2014, en présence de Guy Geoffroy, vice-président du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) de Sénart.

 

 

 

Lutte contre l'extrêmisme

LUTTE CONTRE L'EXTREMISME :
Texte du " Collectif Femmes Sans Voile "

Femmes sans voile, françaises et fières de leur origine maghrébine, nous sommes exaspérées d'être importunées sans cesse par des extrémistes religieux au sujet de notre tenue vestimentaire. Elle serait non conforme à leur interprétation du Coran qui rendrait sacré le port du voile qu'ils voudraient nous imposer.

Riches de nos expériences passées, nous sommes en mesure de leur résister mais qu'en est-il des jeunes filles mineures qui subissent quotidiennement ces pressions et y cèdent ?
Elles ignorent peut-être que le voile n'est qu'un des aspects du patriarcat dont la polygamie, l'inégalité dans l'héritage, la répudiation, le divorce sur décision unilatérale du mari, etc. font partie, afin d’imposer la soumission des femmes.

Or, nous, fortes d'un long combat mené par des générations de femmes dans le monde, y compris dans nos pays d'origine, nous tenons à l’égalité et à la liberté. Nous refusons que la religion musulmane serve de couverture au patriarcat et soit un moyen de s’approprier le corps des femmes en le cachant et en le privant de toute liberté.

Le port du voile n'est pas lié à l'islam, il est antérieur de plusieurs millénaires à son avènement. La première mention de son port obligatoire remonte aux lois assyriennes (vers 1000 avant J.C.). La Bible l'évoque dans la Genèse et Saint-Paul l'exige pour les prières.
Que dit le Coran sur le voile ? « Dis aux croyantes de rabattre leurs voiles sur leurs poitrines » (Sourate XXIV, verset 31). L'interprétation de ce verset est illimitée. Les progressistes en ont fait un outil d'émancipation des femmes comme en Turquie au début du 20e siècle où les femmes se sont dévoilées, suivies par les Egyptiennes, les Tunisiennes, les Marocaines et les Algériennes lors de l’indépendance de leur pays.

Ce mouvement d'émancipation est contrarié et combattu par l'islam politique qui a fait de ce verset un outil d'oppression des femmes comme en Iran, en Afghanistan. Aujourd'hui, l’islam politique se déploie dans le monde entier avec le voile des femmes comme symbole de son projet. Le corps de la femme doit être dissimulé sous une burqa, un voile intégral, un jilbâb ou un tchador, etc. Dans de nombreux pays, certaines résistent et le paient encore de leur vie.

L'apparition massive du voile est choquante car elle montre l'étendue de cette influence sectaire et sexiste dans une France laïque et démocratique qui n'a pas donné à nos jeunes filles les moyens d'échapper à cette influence et les abandonne à leur sort.

Pour nous, il s’agit de ne pas confondre l’islam avec les interprétations archaïques et manipulations des islamistes. Le voile est une discrimination qui s’ajoute à celles, multiples et multiformes dont souffrent beaucoup de femmes et de jeunes filles dans nos quartiers. Il n’est en aucun cas une réponse au racisme et aux discriminations.

Nous pouvons et devons dire NON au harcèlement idéologique et au communautarisme.
Restons mobilisées pour que le projet réactionnaire des islamistes échoue.
La lutte contre les discriminations, les inégalités et le sexisme continue.
Nous sommes toutes concernées !

Nous appelons toutes les organisations de femmes, qui approuvent le texte d'origine, à nous rejoindre pour organiser cette journée en France en nous contactant à notre adresse mail :
femmesansvoile@gmail.com

Violences faites aux femmes

Lutte contre les violences : la France ratifie la Convention d’Istanbul

Vendredi 4 juillet, la France est devenue le 13ème État à ratifier la convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre les violences à l’égard des femmes et la violence domestique. Cette convention, dite convention d’Istanbul, érige des standards minimums en matière de prévention, de protection des victimes et de poursuite des auteurs. Elle répond à l’engagement constant de la France, à l’échelle nationale comme sur la scène internationale, pour mieux prévenir violences faites aux femmes, pour poursuivre les auteurs, pour protéger plus efficacement les victimes de ces violences et coordonner les mesures dans le cadre de politiques globales.

voir rubrique annuaire - site du Ministère des droits des femmes - violences faites aux femmes

Manuels scolaires

Les manuels scolaires toujours truffés de stéréotypes sexistes

Des sénateurs ont étudié la question. Leur rapport note des "évolutions incontestables", mais pointe une sous-représentation chronique des femmes et la persistance d'un certain nombre de clichés.

Un rapport sénatorial présenté mercredi 2 juillet 2014 montre que de nombreux stéréotypes sexistes persistent dans les manuels scolaires. 
Un rapport sénatorial présenté mercredi 2 juillet 2014 montre que de nombreux stéréotypes sexistes persistent dans les manuels scolaires.  ( MAXPPP)

Lire la suite

Photos

Nous vous informons qu'un nouvel album photo est à voir .....

n’hésitez pas à faire des commentaires.....Rigolant